Le client mystère est un métier ou un loisir ?

Client mystère : métier ou loisir ?
Devenir client mystère ou enquêteur mystère n'a jamais été une fin en soit, ni un rêve. On devient client mystère souvent par curiosité et n'hésitons pas à le dire par intérêt pour l'argent. Certains sont des clients mystères ou enquêteurs mystères par passion ou pour se divertir.
D'autres sont quasiment des professionnels qui engrangent les missions pour gagner le plus d'argent en fin de mois.

Deux philosophies s'affrontent et on peut s'interroger alors sur les avantages et les inconvénients pour les entreprises qui proposent des missions client mystère.

Les professionnels de la relation client apprécient des clients mystères fiables et rigoureux et les clients mystères de passage, peu observateurs sont mal appréciés car ils font généralement perdre du temps et génèrent des rapports finals peu représentatifs. En revanche, on pourrait considérer qu'un client mystère "amateur" qui effectue des missions de temps en temps représente encore plus un "vrai" client. Ce non professionnalisme amène une certaine fraicheur et un coup d’œil extérieur du nouveau client, recherché par les entreprises qui veulent améliorer leur démarche qualité par exemple.

De l'autre côté, nous avons l enquêteur mystere, presque professionnel qui consacre une grande partie de son temps, voire tout son temps aux enquêtes mystères. Il traque la moindre mission et devient un véritable expert dans l'enquete mystère. Ce profil offre aux sociétés spécialisées dans le mystery shopping une assurance de boucler les enquêtes dans les temps impartis et avec une bonne qualité. Autant d'atouts pour ensuite transmettre des résultats exploitables au client. Mais ces professionnels de la mission client mystere ne sont pas si nombreux que cela. Peu de client mystère en font un métier à temps plein.

Nul doute que dans les deux cas, c'est bien l'envie et le plaisir qui guident le client mystère. Généralement les clients mystères sont unanimes pour affirmer, professionnels ou pas, qu'ils apprécient de pouvoir être rémunérés en faisant leur shopping et de "jouer" ce rôle d'inspecteur de l'ombre...