5 vérités sur le client mystère ou enquêteur mystère

5 vérités sur l'enquêteur mystère ou client mystère
Les vérités sur le client mystère
Le client mystère ou enquêteur mystère fait couler beaucoup d'encre et il parait opportun de mettre en lumière certaines informations liées à l'activité du client mystère pour ceux qui souhaitent devenir enquêteur mystère. 10 vérités sur ce sujet qui permettront de faire le tour de la question :
- Le client mystère n'est pas un détective privé. Il n'est pas missionné pour enquêter et encore moins pour trouver des preuves de manière incognito. Le client mystère est une personne qui effectue une mission, à visage découvert de manière tout à fait classique et normale.

- Le client mystère n'est pas un salarié. Il effectue des missions en répondant à des offres de la part des sociétés spécialisés dans les visites client mystère. Il est rémunéré à la mission sous forme d'indemnités et de remboursement de frais réalisés dans le cadre de son activité.

- Le client mystère doit faire acte de candidature auprès des sociétés de la visite client mystère. Si certaines offres peuvent apparaître dans les offres d'emplois, pour devenir client mystère, il faut le plus souvent contacter directement les dizaines d'entreprise du secteur qui vous transmettront alors leurs offres.

- Le client mystère doit travailler comme un professionnel. Si l'activité d'enquêteur mystère est difficilement considérée comme un activité professionnelle à part entière, on attend une qualité professionnelle dans les résultats et les compte-rendus.

- Le client mystère n'est pas complètement libre d'effectuer ses missions quand bon lui semble. Les missions sont précises et proposent un calendrier souvent exigeant avec des dates limites de remise du rapport final. Vous avez une certaine latitude dans l'organisation mais vous devez dans tous les cas respecter les délais, au risque de ne pas percevoir les revenus attendus.