5 questions à un client mystère

Interview du client mystère
Témoignage du client mystère
Nous avons interrogé récemment un client mystère qui travaille depuis plus de 10 ans en qualité de client mystère. Nous avons voulu recueillir son témoignage pour faire profiter tous les lecteur de son expérience et de son point de vue sur le métier de client mystère et son évolution au cours de ces années.
Parlez-nous un peu de votre découverte de la visite client mystère ? Dans quel état d'esprit avez-vous commencé à travailler comme client mystère ?
J'ai débuté comme client mystère il y a une dizaine d'année, totalement par hasard. Je suis peintre en bâtiment et je venais de mettre ma société en liquidation. Je voulais changer de boulot mais pour continuer à gagner ma vie, je regardais les annonces sur le site de l'ANPE. Un jour, j'ai vu une annonce pour une mission de deux semaines pour enquêter à bord des trains sur la base de la visite client mystère. Je ne savais pas trop à quoi m'en tenir mais j'ai postulé et ils m'ont engagé. Depuis, j'avoue que je garde toujours un lien.

Un lien ? Pourquoi conservez-vous ce "lien" justement avec le métier de client mystère alors que vous devez avoir finalisé votre reconversion professionnelle ?
Oui, bien sûr. Je tiens une petite brasserie avec ma compagne dans mon village. Ca marche plutôt bien. Nous servons seulement le midi avec une clientèle de commerciaux. J'ai donc un peu de temps libre que j'occupe avec plaisir dans les enquêtes mystères. J'aime beaucoup l'univers du service, de la relation client, du service client donc ce n'est pas un hasard si j'ai un commerce qui nécessite d'être proche et à l'écoute des clients et si, en même temps, je continue les visites mystères. En fait, ce n'est pas pour l'argent mais vraiment pour le plaisir. Et j'avoue que j'en profite pour faire un comparatif de ma brasserie avec d'autres tables de la région. Cela me sert professionnellement finalement.

En 10 ans, vous avez vu des changements dans les méthodes employées de la visite client mystère ?
Oui et non. La méthode de la visite client mystère ne change pas trop et n'est pas prête de changer. On vous demande de vous rendre dans un endroit, un commerce, un hôtel, un bar, une boutique et d'évaluer le service. Là où tout change, c'est la manière de rendre compte de tout ça. C'était un peu plus flou au début et peu à peu les méthodes et l'organisation ont changé. Les  visites clients mystères sont plus longues, plus rigoureuses, bref, plus exigeantes maintenant. Et cela demande plus de travail au client mystère au final...

Vous travaillez pour plusieurs sociétés ou pour une seule ?
Il est certain que j'ai abandonné certaines entreprises qui soit n'offraient jamais de missions ou soit ne payaient pas beaucoup ou moins que les autres. Finalement en 10 ans, je pense que je travaille actuellement avec les 5 plus grandes sociétés reconnues de la visite client mystère. Ils me connaissent et savent que je fais du bon boulot et m'envoie sur des missions régulièrement, même en urgence quand je peux, lorsque un client mystère s'est désisté à la dernière minute.

Quelle est l'avenir de la visite client mystère en France à votre avis ?
Je pense qu'il y a encore beaucoup de portentiels sur ce marché. Il y a par exemple de nombreuses PME ou TPE qui pourraient s'offrir ce service, cela ne serait pas un luxe... Certains chefs d'entreprise ne connaissent même pas l'appelation "client mystère". Il y a donc un gros effort de communication de la part de la profession mais également des structures professionnelles pour faire connaître ce procédé. Nous vivons dans un pays qui s'enrichit beaucoup grâce au tourisme et aux services sous toutes ses formes, le client mystère a toutes sa place et doit jouer un rôle déterminant.