Client mystère : la route vers la démarche d'amélioration continue

client mystère et offres d'emplois
Une amélioration avec le client mystère
Le client mystère n'est pas un "flic" ou un "contrôleur des travaux finis"... Il agit à la demande de l'entreprise ou du commerce qui souhaite pointer ses points forts et surtout ses points faibles en vue de s'améliorer. L'attitude est salutaire et met en exergue une forme de maturité de la part du professionnel qui a compris que dans un contexte ultra-concurrentiel, sa survie ne dépend que de la qualité qu'il propose.

Tout n'est jamais gagné d'avance. Bien au contraire, s'engager dans une démarche d'amélioration continue, par le biais d'une mission client mystère, permet une remise en cause générale et donc le développement inéluctable de l'entreprise. C'est une réalité.

Un article récent paru dans LaDépech.fr illustre à merveille ce fait.Dans plusieurs départements les CCI et/ou les chambres de métiers ont pris les devants et ont proposé d'engager les professionnels dans un processus d'amélioration continue en utilisant le client mystère.

Sans orgueil, ni râlerie, ils affrontent le verdict du client...

Extrait  :
"Pour mener à bien cette opération, l'une des premières étapes visait à l'observation du point de vente par deux clients mystères sur les mois de novembre et décembre. Puis, dernièrement, les 17 participants étaient réunis pour ce qui constitue la 4e étape de la démarche, à savoir la restitution des clients mystères. Exercice qui peut s'avérer délicat, confirme le président de l'UCAC Philippe Roques : «Nous sommes contents du nombre de commerçants qui se sont prêtés à l'expérience. Il faut saluer l'acceptation courageuse de la remise en question par autrui, marquée par une volonté de s'améliorer»."