Le client mystère nous protège du système bancaire

Le client mystère surveille les banques
Le client mystère contrôle les banques
 Il est indéniable que client mystère répond aux attentes des entreprises dans leur recherche permanente de la satisfaction client. C'est un fait. Mais on peut observer aussi une autre phénomène : le client mystère est aussi l'ami du client et un protecteur. 
...

En effet, lorsque certaines associations de consommateurs ou magazine lancent des enquêtes dans l'intérêt du consommateur, les résultats sont très intéressants et souvent riches d'enseignement. Le client mystère permet ainsi de mettre en évidence certaines dérives ou certaines pratiques non conformes ou pénalisantes pour le client.

En l'occurrence, la revue "60 millions de consommateurs" a commandé récemment une enquête auprès des banques afin de mesurer le niveau de conseil offerts aux clients. Un article paru dans Challenges.fr en fait état. Le bilan est stupéfiant. Alors que nous sommes en pleine crise financière et économique et que les banques rament toujours pour redorer leurs blasons, on assiste toujours au même niveau de comportement où la vente l'emporte sur le conseil. "54% des conseillers (sic) bancaires poussent les clients vers des placements risqués" : peut-on raisonnablement parler de conseil ?

Autre extrait : "Par ailleurs, cette étude met l'accent sur le manque de curiosité des conseillers pour mieux connaître les personnes qui se présentent devant eux. La moitié des conseillers n'a demandé aucune information sur le niveau de salaires des clients." Ces résultats démontrent ainsi que finalement rien ne semble bien changé dans les banques et que la relation de confiance n'est pas prête de s'améliorer.