C'est bientôt la rentrée...

Comme la plupart d'entre vous, je me suis octroyé quelques jours de vacances (méritées!). Mais en ce début de semaine, je sens comme un frémissement et un début d'agitation qui me font penser que la rentrée n'est pas bien loin... Et lorsqu'on parle de rentrée, on pense aussi aux grandes résolutions dont on espère fortement qu'elles seront bonnes!

Il y a d'ailleurs 2 grandes périodes traditionnelles propices aux bonnes résolutions. Le nouvel an tout d'abord, où , sous l'emprise de boissons pétillantes, nous ne sommes jamais avares de grandes décisions toutes autant ambitieuses les unes que les autres. Hélas, au lever du soleil, telle la confiture qui dérape de la tartine pour s'abandonner dans le café, nos grandes intentions se dérobent. Heureusement, une deuxième chance s'offre à nous : la rentrée de septembre. Toutes les conditions sont réunies pour formaliser nos voeux et les concrétiser : repos, bronzage, et moral au plus haut.

Pour ma part je vais redoubler d'énergie et de motivation pour cette rentrée de septembre 2008 afin de :

- suivre au quotidien les péripéties de Carla
- prendre un abonnement de 10 ou 20 ans, voire illimité au club fitness du coin
- lutter contre la baisse du pouvoir d'achat en supprimant le beurre sur les pattes et les pommes de terre.
.
Au delà de mon petit univers, il est utile d'élargir le champ de vision de cette rentrée. D'un point de vue social, les esprits sont prêts à s'échauffer. Augmentation du tarif de l'électricité, augmentation des taux de crédits, économie au bord de la récession, crise de l'immobilier : le cocktail est explosif.
Côté politique, c'est reparti de plus belle avec d'une part la guerre fratricide au PS pour la conquête du leadership et d'autre part la création du nouveau parti du 1er facteur de France, le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste).
Côté environnement, rien à signaler. La bateau coule et tout le monde regarde.
.
Vive la rentrée, vive la France!