Un bon référencement n'est pas une fin en soi

Vous êtes bien référencés et même très bien positionnés. Votre site est massivement visité et la fréquentation se développe. Mais à l'aide de votre superbe outil de mesure statistique, vous vous apercevez que :
- le temps de connexion moyen est très faible
- le nombre de pages visitées est médiocre
- le rapport de vos ventes par rapport aux nombre de visites est quasi nul.

Déprimant mais surtout décevant quand vous pensez au temps que vous avez passé (au delà de l'éventuel coût financier) pour obtenir un référencement convenable. Le plus énervant est de constater que le potentiel est présent mais non exploité.Alors vont revenir sans cesse les mêmes questions. Pourquoi ? Pourquoi la visite s'écourte rapidement ? Pourquoi le processus d'achat n'est pas finalisé ? Qu'est ce qui coince ? Qu'est ce qui freine ou rebute ? Que pensent vraiment les internautes de mon site ?

Consulter ses statistiques et disposer de données quantitatives importantes est relativement agréable et nécessaire. Toutefois, la dimension qualitative demeure primordiale pour détecter réellement les anomalies et les incohérences qui font défauts au site aussi minimes soient elles. Un simple lien non opérant vers la page d'un descriptif d'un produit, par exemple, est rédhibitoire.
Seule la collecte de l'avis de clients potentiels parvient à identifier certaines faiblesses d'un site.